Covid-19
Demain, un Monde Plus Juste, Plus Solidaire, Plus Durable ?

A l’heure où ces lignes sont écrites, la Belgique est dans sa deuxième semaine de confinement suite à la crise sanitaire liée au Coronavirus. Une grande partie de l’Europe vit dans les mêmes conditions. Les nouvelles des autres continents ne sont pas réjouissantes, l’Asie mise à part où la pandémie semble reculer.

Les premières heures de cette situation inédite se sont plutôt passées dans le calme et l’acceptation même si, en dépit des signaux préoccupants venus d’Italie, une partie du pays a vécu dans le déni depuis la fin des vacances de Carnaval. Seule ombre au tableau: la ruée sur les denrées de première nécessité, malgré les appels au calme et à la tempérance, malgré les propos rassurants de l’ensemble des autorités.

Solidarité et entraide

Pour autant, on observe depuis quelques jours une prise de conscience croissante, une volonté de lutter ensemble (mais à une distance raisonnable) contre les effets de ce virus, une solidarité bien présente auprès de celles et ceux qui sont touchés de plein fouet par les conséquences directes ou indirectes de cette pandémie. Notre reconnaissance sincère s’adresse à tous ceux et celles qui sont en première et deuxième ligne, parfois au risque de leur vie, pour assurer la continuité des soins et des services: le corps soignant, évidemment, mais aussi notre administration communale, les équipes présentes dans les écoles et les crèches, les commerçants,…  Nous leur envoyons ici par ces quelques mots toute notre admiration. Qu’ils soient vivement remerciés.

Et demain?

Il est sans doute trop tôt pour tirer des conclusions de cet épisode dramatique. Les diverses sociétés humaines, de par le monde, se réveilleront affaiblies quand viendra l’heure du bilan. Mais on peut d’ores et déjà constater que notre modèle de développement et d’organisation est fragile, et en réalité inadapté aux frontières planétaires, que nos comportements erratiques peuvent représenter un danger pour l’ensemble du vivant, l’espèce humaine comprise, que notre avenir mériterait de se construire avec plus de solidarité, de partage, de cohésion, de raison et de durabilité.

Alors demain, pourquoi ne pas reproduire certains gestes, certains actes, certains comportements solidaires et résilients que l’on observe depuis le début de la crise. Pourquoi demain ne pas continuer à s’entraider et à donner de son temps, de son argent, de ses idées, pour continuer à vivre ensemble dans la sérénité, la joie et le partage?

Ce temps inédit et douloureux qui nous est donné, faisons-en quelque chose de bon, de positif pour maintenant et pour l’avenir.

Share This