« « Culture et démocratie sont indissociablement liées et ont besoin l’une de l’autre pour se déployer librement, sereinement»….

Raphaël van Breugel

Echevin de la Culture, Commune de Woluwe-Saint-Pierre

La démocratie, et les valeurs qu’elle porte, peut-elle se vivre sans culture ?

En mars 2020, la pandémie qui commençait à s’abattre sur la planète a forcé les gouvernements de par le monde à prendre des mesures d’urgence susceptibles de protéger au mieux les populations et en particulier les publics les plus fragilisés. Dans un élan conjoint de solidarité, de civisme, d’exercice de citoyenneté, le secteur culturel a accepté, sans broncher, les restrictions qu’on lui imposait. L’heure était à la réinvention, à une autre façon de vivre et de faire la culture. De belles initiatives, virtuelles ou réelles, ont vu le jour, et ont montré à quel point le secteur pouvait rebondir, à quel point ses acteurs pouvaient être résilients, à quel point il devenait essentiel de continuer à créer. Depuis, quel bilan et quelles perspectives ? Quelle place a-t-on laissé à la culture, à la création, à ses acteurs ? Dans un monde déboussolé, dans des sociétés en souffrance, affaiblies par la peur, dans une temporalité qui ne laisse aucune place à l’imprévu, que faire de la culture et de tous ceux qui la font ou la pratiquent ? 

La suite de l'article paru dans la Revue "En Question"

Cliquez ici
Share This