Depuis le début de la crise sanitaire liée au Covid-19, le Service Vie économique locale de la commune et Antoine Bertrand, Échevin Écolo de la Vie économique locale, ont été sur le pont pour aider et soutenir au mieux les commerces, entreprises, indépendants et maraîchers qui ont subi de plein fouet les mesures indispensables du confinement.

Voici un aperçu de ces nombreuses actions de soutien :

  • Face à l’ampleur de la crise, et sous l’impulsion d’Antoine Bertrand, le Collège a pris une série de mesures dans le cadre de ses compétences communales, afin de compléter les mesures d’aides régionales et fédérales, comme par exemple, le maintien du « zéro » taxe sur l’activité́ commerciale, l’octroi d’une remise totale sur le paiement des loyers et redevances relatifs à l’occupation de biens communaux pour les activités commerciales fermées par les mesures de sécurité;
  • La suspension du paiement de la redevance sur les marchés durant la période de confinement, l’installation gratuite de panneaux en plexiglass pour les pharmacies et les bandagistes situés sur le territoire communal, dans quelques librairies et autres « petits » commerces qui en ont fait la demande;
  • L’action Soutenons nos commerces de quartier sur le site web de Woluwe-Saint-Pierre qui proposait une carte et une liste des commerces organisant des livraisons à domicile, les Horeca proposant du Take away ou home delivery et les maraîchers offrant un service livraison à domicile. A ce jour, cette action a répertorié plus de 100 commerçants et maraîchers et a récolté plus de 6.600 vues !
  • Une permanence téléphonique et par mail quotidienne assurée par le Service Vie économique locale pour répondre aux nombreuses demandes des commerçants, les aiguiller vers les organismes pouvant les renseigner et les accompagner au mieux.
  • Une quinzaine de newsletters envoyée aux commerces, entreprises, indépendants et maraîchers pour :
    • expliquer les mesures du Conseil National de Sécurité à respecter (confinement, les différentes phases du déconfinement…),
    • détailler les aides et mesures économiques développées au niveau fédéral et régional bruxellois (conditions d’accès aux primes, démarches, formulaires, etc…) et soutiens offerts par le 1819, hub.brussels, BECI, le Centre des Entreprises en difficulté, UCM, Unizo,…

Pour relancer l’HORECA, des extensions de terrasses

Les différentes phases de déconfinement ont également été accompagnées par la commune, en pleine concertation avec les commerçants et les maraîchers, afin que les réouvertures progressives des commerces puissent se passer dans des conditions optimales et dans le respect des mesures d’hygiène.

En préparation de l‘annonce officielle du démarrage de la phase 3 du déconfinement dès ce 8 juin permettant la réouverture du secteur Horeca, la commune de Woluwe-Saint-Pierre a décidé d’octroyer, sous l’impulsion d’Antoine Bertrand, une extension temporaire de terrasse pour les commerces Horeca, dans certaines conditions et sous réserve des mesures d’hygiène imposées par le Conseil National de Sécurité.

Antoine Bertrand

Échevin Écolo de la Vie économique locale
« Ces derniers mois ont été intenses, explique Antoine Bertrand, du fait de l’ampleur de la crise sanitaire et de ses conséquences impondérables sur tous les secteurs de la vie économique.

Je tiens à remercier chacun et chacune qui a œuvré au sein de la commune pour gérer cette crise de manière efficiente, sereine et humaine. Je réitère aussi tout mon soutien à tous les acteurs de la vie économique locale. 
Nous étions à leurs côtés pendant cette période turbulente inédite. 
Nous serons avec eux pour reconstruire demain et déployer notre capacité de résilience. 
Nous ferons tout pour continuer à soutenir nos commerces de quartier, garants de proximité (et donc de mobilité douce), de qualité et de liens sociaux et conviviaux. 

Plus que jamais, achetons et consommons local !». Antoine Bertrand

Échevin Écolo de la Vie économique locale

Share This