Nos conseillères CPAS en action au temps du Coronavirus (Covid-19)

 

 

Une situation sociale stable 

Depuis le début du confinement, le CPAS de Woluwe-Saint-Pierre a continué à fonctionner, avec beaucoup d’efficacité, faisant face à une situation totalement inédite. Le service social et le service d’aide aux familles ont été réorganisés, en favorisant le télétravail; deux Assistants Sociaux sont cependant présents au bureau le matin. Par ailleurs, ils ne peuvent plus faire de visites à domicile. Jusqu’à présent une forte augmentation du nombre de nouvelles demandes d’aide n’a pas été constatée.

L’essentiel des efforts du CPAS s’est concentré sur la Résidence Roi Baudouin

La situation était complexe à gérer. Ce qui est frappant, c’est que, d’une part, le personnel a fait face à cette situation de crise avec énormément de courage et de dédication et, d’autre part, de très nombreux témoignages de solidarité ont vu le jour: les habitants ont apporté des masques et proposé leur aide, des enfants ont amené des dessins, on a vu aussi les policiers se rassembler et actionner leur sirène,…
Il a fallu s’organiser sur le long terme, renforcer les équipes et le stock de matériel et organiser les visites en respectant les consignes de sécurité.

L’essentiel étant pour nous de préserver la santé et la qualité de vie des résidents

Nous avons suivi de très près toutes les démarches entreprises en posant de nombreuses questions afin de vérifier que ce but soit atteint. Chaque fois, nous avons reçu les réponses à nos questions.

  • Les masques de protection ont ainsi été distribués dès le 2 avril au personnel et dès le 9 aux résidents.
  • Du personnel de renfort (21 salariés et 14 bénévoles) a été engagé pour soutenir l’équipe en place.
  • A partir du 17 avril tous les membres du personnel présents et tous les résidents ont été testés.

Suite aux résultats de ces tests, le cohortage (transfert) des résidents testés positifs dans un étage spécifique a été organisé. Quelques cas positifs ont ainsi été regroupés au sein d’une unité spécialisée.

 

Des solutions ont été trouvées afin de préserver la vie sociale des résidents :

De plus, des solutions novatrices, alternatives sans contacts physiques ont été trouvées afin de préserver la vie sociale des résidents:

  • Vidéos, Skype, WhatsApp accessibles aux familles;
  • Sorties accompagnées par beau temps sur la terrasse et animations musicales de l’extérieur;
  • Parloir séparé et protégé permettant le contact visuel et oral entre le résident et sa famille. Deux lieux sont actuellement installés et un troisième est en train d’être aménagé.

Nous pensons que les bonnes mesures ont été prises et nous voulons souligner la disponibilité du personnel.
C’est une période difficile, mais chacun est sur le pont pour y faire face. Merci à toutes et tous !

Claire Renson – Marion Lougarre
              Conseillères CPAS

Des liens vers les différents appels
à la Solidarité 

Share This